Le rituel 

et le deuil périnatal

Obtenir la conférence

Une conférence de Jessica Lara-Carrasco
Ph.D., psychologue

Formation en psychologie
Durée : 80 minutes
Tarif : 60$
Disponible en ligne dès maintenant.

Problématique :

La perte d’un enfant durant la période périnatale constitue une expérience des plus tragiques dans le parcours d’un parent. De par sa nature paradoxale, l’enfant qui n’a pas pu naître ne demeurera, la plupart du temps, connu que pour ses parents, en particulier pour sa mère qui l’aura porté et senti bouger dans son corps. Alors que les mots leur manquent après l’annonce de la mort survenue ou imminente du bébé, les parents, ébranlés, se retrouvent la plupart du temps en totale perte de repères quant à leur futur. Le temps avançait jusqu’alors normalement dans une perspective de voir naître un enfant en santé – comment aurait-ce pu être autrement? Marquer l’existence de cet enfant et leur identité comme parents aux yeux des autres devient alors une périlleuse aventure marquée par de nombreuses déceptions qui ne font qu’amplifier le vide laissé par la mort du bébé. Au gré de paroles et des geste malhabiles, qui ne se veulent pourtant pas malintentionnées, l’entourage témoigne souvent maladroitement de son incompréhension face à une épreuve particulièrement taboue dans notre société. Un autre enfant viendra, répète-t-on aux parents comme pour faire taire une douleur qu’on ne voudrait pas voir et n’avoir jamais à vivre soi-même. Il reste alors les gestes, les rituels, pratiqués soit dans l’intimité ou dans la communauté, pour donner une occasion aux parents d’honorer l’existence du bébé ainsi que leur courte expérience à trois. Il peut s’agir de photos prises ou d’un bain donné au bébé, d’une cérémonie religieuse, de funérailles ou d’une cérémonie des anges organisée par certains milieux hospitaliers, et même, pour la mère, du don de son lait maternel. Chez les cliniciens, il est remarqué que ces rituels composent une expérience symbolique qui apporte, au-delà des mots, beaucoup de réconfort aux parents.

Cette formation vise ainsi à présenter un aperçu historique, culturel, clinique et empirique sur les rituels en contexte de deuil périnatal, suivi d’une description des meilleures pratiques pour accompagner les parents dans leurs rituels de deuil. 

 

Besoins:

Aider le clinicien à reconnaître et à déconstruire ses propres tabous entourant le deuil périnatal portés à plus grande échelle par notre société afin de réaliser l’importance de penser et de préserver des espaces de rituels et d’offrir un soutien psychologique éclairé aux parents en deuil de leur bébé.

 

Objectifs :

  1. Offrir au clinicien un aperçu historique, culturel, clinique et théorique sur les rituels de deuil périnatal afin de prendre acte des tabous qui subsistent actuellement dans notre société occidentale, et de pallier le manque de compréhension qui peut résulter au sein de l’entourage des parents (proches et intervenants).
  2. Faire connaître les pratiques de rituels de deuil soutenues empiriquement et présentement promues dans nos institutions afin d’offrir un soutien psychologique éclairé aux parents en deuil de leur bébé.

 

Contenu :

  1. Présentation
  2. Le deuil périnatal : définitions, épidémiologie et particularités au niveau psychologique
  3. Les pratiques de rituels dans le deuil

Le rituel et le deuil périnatal

60$ + txs

  • 80 minutes de formation professionnelle
  • Formation accréditée par l'Ordre des Psychologues du Québec
  • 9 courts modules 
  • 1 présentation PowerPoint
  • 1 attestation de réussite
  • 6 mois d'accès illimité
  • 1 Bibliographie
Accéder à la formation maintenant

Pour que vous soyez prêts à accueillir une souffrance que les parents ne sont jamais préparés à vivre.

Des réponses à vos questions